Le Biiiodôme, serre connectée à Bliiida (France)

Premier dispositif du programme FuturOFarm, le Biiiodôme est une serre connectée invitant à expérimenter des solutions de cultures éthiques. Venez explorer avec nous le Biiiodôme !

Le Biiiodôme, une réalisation made in Bliiida

Souhaitant s’inscrire dans la dynamique de la transition numérique et écologique, Bliiida a lancé le programme FuturOFarm. Celui-ci a pour objectif d’expérimenter l’ensemble des possibles en termes de production agricole, d’écologie urbain et d’innovation technologique.

Le Biiiodôme est le premier dispositif créé au sein de ce programme. Il est en réalité une serre connectée qui nous invite à expérimenter d’autres solutions de cultures, plus éthiques, comme la permaculture ou encore l’hydroponie.

Ce projet a été conceptualisé et réalisé par Bliiida avec l’aide de Végéto (entreprise de l’économie sociale et solidaire spécialisée dans l’aquaponie) et de LaCoolco (entreprise spécialisée dans l’IOT – Internet of Things- pour la captation environnementale). Soutenue par Tango et Scan (dispositif de soutien financier) et par le programme Interreg VA Grande Région, le Biiiodôme est soigné et bichonné par Bliiida elle-même, avec le soutien de MOTRIS (association à but non lucratif).

Le Biiiodôme, une serre connectée éthique

Avec pour intention d’agir pour l’environnement, le Biiiodôme a pour objectif premier d’expérimenter de nouvelles façon de produire par :

  • La permaculture : forme d’agriculture qui vise à s’inspirer de la nature pour développer des systèmes agricoles coordonnés, basés sur la diversité des cultures, l’objectif étant de produire un environnement harmonieux, résilient, productif et durable
  • L’hydroponie : culture de végétaux hors sol
  • L’aquaponie : forme d’agriculture écologiquement intensive qui combine l’aquaculture, l’élevage de poissons ou d’autres espèces aquatiques ainsi que l’hydroponie.
  • La culture verticale et artificielle

La structure extérieure de l’installation est en bambou. Cette herbe géante à renouvellement annuel, parfois bi-annuel à la croissance la plus rapide du monde végétal. Son développement ne nécessite aucun apport agrochimique. De plus, son feuillage persistant et volumineux lui permet de filtrer une quantité de CO2 nettement supérieure à la plupart des arbres feuillus : jusqu’à 150 tonnes de CO2/hectares/an. Ce matériau renouvelable à l’infini, permet une démarche cohérente avec l’idée d’agriculture urbain.

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus sur le Biiiodôme, situé à Bliiida à Metz, et découvrir les conditions de visite, rendez-vous sur www.bliiida.fr.

Le Biiiodôme de Bliiida a été co-financé par le Fonds européen de développement régional (FEDER) dans le cadre du projet Interreg NOE-NOAH en 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *