« Concours Jardiner pour la biodiversité » du Parc naturel Hautes Fagnes-Eifel ASBL : visite du jardin lauréat à Walhorn  

En 2020, le Parc naturel Hautes Fagnes-Eifel ASBL a organisé sa première édition du concours « Jardiner pour la biodiversité ». Elle a mis en compétition les plus beaux jardins naturels des 12 communes couvertes par le parc. Le lauréat de cette première édition est le jardin cultivé par Christoph Mennicken et Tobias Raudonat, situé à Walhorn. 

Le jardin lauréat de Christoph Mennicken et Tobias Raudonat

Le concours a pour objectifs d’encourager les particuliers à valoriser leurs pratiques de jardinage respectueuses de l’environnement, et de sensibiliser les citoyens à l’idée de développer des jardins dits naturels afin de créer un paradis pour la faune et flore indigènes.  

Le concours a lieu dans le cadre du projet européen transfrontalier NOE-NOAH visant à créer un réseau écologique et social. Son organisateur, le parc naturel Hautes Fagnes Eifel, situé sur les territoires de la Communauté germanophone de Belgique, a bénéficié du transfert d’expériences du concours “Jardiner pour la biodiversité” organisé par Parc naturel régional des Vosges du Nord et de la réserve naturelle de biosphère Pfälzerwald qui s’est tenu cette année pour la 7e fois.

Cinq jardins naturels d’exception 

La première édition concours a rencontré un énorme succès. 38 candidatures de jardins naturels ont été déposées. Un jury d’experts de la nature germano-belge a présélectionné 19 jardins dont les top 5 ont été retenus.  

Les jardins ont été évalués à partir des critères suivants : la place réservée à la biodiversité, aux espèces et à l’environnement ; l’approche générale du jardinage respectueux de l’environnement ; la qualité de la conception paysagère et l’intégration du jardin dans son espace paysager et écologique. 

Tous les jardins sélectionnés ont eu l’occasion d’obtenir la visite d’un expert naturaliste qui a réalisé un inventaire de la faune et flore présente dans le jardin. Après le diagnostic, les jardiniers ont bénéficié d’un grand nombre de conseils individuels visant à développer davantage la biodiversité déjà présente. 

Remise des prix 

Les lauréats du concours “Jardiner pour la biodiversité” ont été annoncés à Botrange. Une quarantaine d’amoureux de la nature s’étaient réunis pour assister à cette petite fête. Le jury a remis les prix et les participants ont pu partager les conseils d’experts afin que tous les jardiniers puissent en profiter. Au centre de l’évènement : Tobias Raudonat et Christof Mennicken de Walhorn qui ont reçu le premier prix pour avoir cultivé le plus beau jardin naturel. 

Le plus beau jardin naturel 

Tobias Raudonat et Christof Mennicken ont eu l’idée d’aménager un jardin lorsqu’ils se sont installés dans une maison située à la lisière de la forêt de Walhorn, il y a cinq ans.  

Ils ont alors commencé avec une petite plate-bande qui s’est peu à peu agrandie. Aujourd’hui, leur jardin s’étend sur une surface de près de 1 000 mètres carrés. Et il bouillonne de vie : les différents espaces naturels (points d’eau, prés fleuris, milieux caillouteux et secs, haies vives, nichoirs, bois mort, un petit marais etc.) offrent à de nombreuses espèces nourriture et logis, et à la flore de bonnes conditions pour se déployer.  

Pour nous, il était important de protéger et de favoriser la nature locale. Nous avons par exemple une haie sauvage, où les oiseaux peuvent se retirer et aussi nicher. Il y a aussi une grande variété d’espèces de plantes, comme les plantes d’ombre et de mi-ombre“, explique Tobias Raudonat. Il ajoute : “Ce qui est super sympa avec le jardin naturel, c’est qu’il est en constante évolution. Chaque année, notre jardin a un aspect différent, chaque année, la biodiversité est différente. Cette année, nous avons eu beaucoup de papillons, mais moins de libellules. Les plantes migrent et on trouve toujours un endroit pour essayer quelque chose de nouveau.” 

En réponse au grand succès rencontré en 2020, une deuxième édition est en cours cette année. Bien que le projet INTERREG NOE-NOAH prendra fin le 31 décembre 2021, la direction du Parc naturel Hautes Fagnes – Eifel ASBL souhaite maintenir ce concours afin de continuer le travail de sensibilisation aux pratiques en faveur de la biodiversité au jardin dans les années qui suivent. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *